« Elles deux » par Alain Borjon

Expo :

Alain Borjon, photographe de la région Lyonnaise expose du 6 au 15 juin prochain à la Galerie Imag’In, 14 rue des Pierres Plantées à La Croix Rousse 69001 Lyon.

L’exposition est ouverte au public du mardi au vendredi de 15 h à 19 h, le samedi de 10 h à 19 h

Site web : http://linstantphoto.com

Partager

Expo : Irving S. T. Garp, bientôt à Liège

Irving S. T. Garp vous invite à découvrir sa nouvelle exposition « Vous avez dit bizarre ? », une caricature photographique qui porte un regard décalé et ironique sur notre société et ses travers.

Après un succès à Bruxelles, l’expo Irving S. T. Garp déposera ses valises tout le mois de juin à la FNAC de Liège.

Pour ceux et celles qui souhaitent rencontrer le photographe, celui ci sera présent à la FNAC le dernier jour de l’exposition, le samedi 29 juin de 16 heures 30 à 18 heures.

Partager

Dans la tête du photographe…

Une fille en rouge et noir dans une maison en ruine quelque part du côté d’Hyères.
Il s’agit d’Inaya, elle pose pour la première fois, j’aime l’authenticité des débutantes, bien sûr il faut tout expliquer, contrairement aux modèles professionnels, mais c’est d’une certaine manière une façon de modéliser une photo comme pour créer un tableau.

On a choisi cette tenue en fouillant dans le petit sac de vêtements quelle a amené, j’aime bien ce type d’improvisation. Trouver une harmonie avec le décor, et puis je trouve que ces couleurs lui vont bien. Le noir pour ses origines Siciliennes comme les robes de ces femmes, une vision carte postale de cette région de l’Italie, ou le noir de l’Addolorata ce rite qui signe le début de la semaine sainte à Scicli. Le rouge comme le Moscato ou le Marsala ces fameux vins siciliens, ou encore rouge comme le sang qui a souvent marqué l’histoire dramatique de cette île.

Puis je choisis le cadre, un contre-jour avec une pose assise sur le plancher, je me positionne dans l’escalier pour réaliser une contre plongée. J’imagine la photo, son cadrage… je regarde la photo dans ma tête, ce choix me semble évident. Il fait froid, une température proche de zéro, il faut faire vite, la fille commence a avoir de la chair de poule.

Je pense aux aspects techniques, ce n’est pas simple de travailler dans un milieu hostile, loin de la facilité des photos en studio ! La position du modèle volontairement en contre-jour pour créer les effets de lumière autour de sa silhouette et dans ses cheveux.

Je risque plusieurs fois de me casser la figure dans cette maison en ruine, pleine de décombres, je me déplace beaucoup autour des modèles quand je prends des photos, encore un choix, toujours chercher le bon angle, toute une école.

Je lui demande de positionner ses membres pour constituer des formes géométriques triangulaires, en harmonie avec le cadre de la photo. Je lui demande de pivoter son buste pour casser la ligne du corps, un classique. Je cadre en centrant les trois fenêtres sur fond arrière du modèle, un choix qui en vaut un autre. J’aurai aimé avoir un point de fuite sur la droite, tant pis.
Je me déplace de manière à créer cette ligne diagonale avec le plancher, j’aime bien les diagonales dans les photos. Je me déplace encore pour éviter de cadrer sa tête sur la fenêtre du milieu,

Je règle mon diaf et ma vitesse de manière à créer un flou arrière, pas de profondeur de champ pour cacher ces tags qui polluent les photos, toujours en manuel, j’ai horreur des automatismes. Mais attention à la lumière, un petit coup de flash cobra réglé en haute vitesse et en indirect, pour éclairer le visage, nous sommes en contre-jour, J’aurai préféré une lumière décentrée pour créer une ombre sur le visage, mais mon « transmetteur » est resté en bas dans le sac, pas le temps d’aller le chercher, elle a froid !

Je lui demande de bien positionner ses mains, très important, comme pour celles des statues, je dis souvent cela aux modèles « observer les statues », et puis ça décontracte l’atmosphère, j’aime bien la voie off pendant les séances. Je lui demande de regarder derrière moi à droite pour créer une ligne imaginaire avec son corps. J’apprécie de moins en moins les photos ou le modèle regarde l’objectif, sauf pour un style particulier, mais c’est un autre débat pour un autre jour. Un contrôle de la netteté, comme d’habitude sur l’œil, encore un réflexe.

Puis, j’appuie sur le déclencheur, je double, et voilà, elle devrait être bien cette photo, je jette un coup d’œil sur le résultat ce qui n’était pas possible avant, avec l’argentique, une bonne école…
Voilà merci Inaya,

Jean-Pierre Grasso
www.fotto.fr

Partager

Expo : Vincent Toulotte

Vincent TOULOTTE est Photographe Plasticien, il expose avec l’association La Lune en Parachute à « La Plomberie » 46, rue Saint Michel à Epinal du 9 février au 23 mars 2013.
Le vernissage en présence de l’Artiste aura lieu Vendredi 8 février 2013 à 19h

EXPOSITION :
du mercredi au samedi : 14h > 19h
le dimanche : 15h-19h
Entrée Libre, visites commentées sur rendez-vous.

www.vincent-toulotte.com

L’association La Lune en Parachute bénéficie du soutien de la Mairie d’Epinal, du conseil général des Vosges,de La DRAC Lorraine et de Véolia Transports.

Partager

Expo : «Lumières et Regards»

Luminescence est un collectif de photographes amateurs indépendants dont le travail photographique est essentiellement orienté vers la photo avec modèles.
Leur première expo « Lumières et Regards» aura lieu du 28 janvier au 9 février 2013 à l’Espace Carnot, galerie de l’office du tourisme, 1 place Carnot à Bourgoin Jallieu (38).

Partager